mercredi 23 mai 2018

Chronique | Charlie n'est pas rentrée

Charlie devrait déjà être rentrée. Elle avait promis d'être là de bonne heure. Parce que c'est le jour du grand départ en vacances qu'elle et toute sa famille attendent depuis longtemps. Mais voilà, il est 11 heures, et Charlie n'est pas là. Pourtant, la camarade de lycée chez qui elle a passé la nuit prétend qu'elle est partie très tôt et, sur une petite île comme Sandling Island, les trajets sont généralement rapides. L'heure file. Nina est de plus en plus inquiète pour sa fille. Et elle est bien la seule. Car personne ne prend cette disparition au sérieux et personne ne la croit quand elle dit qu'il est arrivé quelque chose. Et elle le sait, elle le sent, Charlie est en danger. Isolée sur cette île anglaise battue par les vents, Nina vit le pire des cauchemars, celui que toutes les mères redoutent. Très vite elle comprend que son instinct maternel est son seul allié si elle veut sauver son enfant...


Auteur : Nicci French
Edition : France Loisirs
Parution : 2009
Pages : 272
ISBN : 978-2-298-01867-7




CHARLIE N'EST PAS RENTRÉE



Rare sont les livres écris à quatre mains dans ma bibliothèque, mais en voici tout de même un. Une découverte de ces auteurs qui ont combinés leurs noms et prénoms Nicci Gerrard et Sean French créant ainsi leur pseudonyme Nicci French.

Le lecteur ouvre les pages d'un monde oppressant, celui d'une mère Nina, qui ne retrouve pas sa fille. Elle est forte et indépendante et doit faire face aux mépris de la gendarmerie qui préfère croire à l'hypothèse d'une fugue plutôt qu'à une disparition inquiétante. Contrainte, elle se met donc à faire leur boulot et à rechercher le moindre petit indice lui permettant de retrouver sa fille.

La cadence est soutenue, le suspense est présent et l'intrigue palpitante tient en haleine le lecteur. L'oeuvre ne se déroule ici qu'en une journée, laissant quand même le temps au lecteur de s'acclimater à l'environnement de cette mère, à sa détresse et sa détermination. Toutefois, Nina à beau courir dans tous les sens pour manger toutes les miettes qu'elle peut trouver, le lecteur ne ressent pas ce besoin d'urgence, de vitesse que'il devrait ressentir. J'ai personnellement, simplement suivi le personnage, cherchant à deviner ce qui a bien pu se passer mais je ne me suis pas non plus attaché aux personnages. Une certaine distance était gardé avec eux.

Ce n'est donc pas une lecture folichonne, certainement pas le livre de l'année mais c'est toutefois suffisamment intéressant pour un petit moment lecture !

Ma dernière vidéo :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie