dimanche 3 mai 2015

Chronique l Ghost Walkers

Auteur : Christine Feehan
Edition : Milady
Parution : 2011
Pages : 488
ISBN : 978-2-811-205-744

Quatrième de couverture :

Lily a mis au point un expérience conçue pour amplifier les capacités psychiques d'une unité d'élite. Mais quelque chose a mal tourné:les hommes meurent un par un, victimes d'étranges accidents. Le capitaine Ryland Miller sait qu'il est le prochain. Désormais, il ne peut avoir confiance qu'en une seule personne : Lily. Possédant un sixième sens surnaturel, la jeune femme partage toutes les peurs du capitaine, ses soupçons et les moindres battements passionnés de son coeur... Ensemble, ils découvriront un terrible un secret qu'une personne chercher à enterrer, quel que soit le prix à payer.

Avis personnel :


Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour parler du tome 1 de la série de Christine Feehan : Jeux d'ombres. Je ne pense pas avoir besoin de faire un résumé de l'histoire, la quatrième faisant très bien son boulot !

Concernant les personnages, j'ai bien envie de dire que mon préféré est sans conteste Lily qui malgré tout arrive à garder la tête haute en public. Après la perte de son père, elle fait face à tellement de choses difficiles à vivre. De plus, l'auteur a réussi à décrire un personnage qui m'a beaucoup touchée. Oui, je me suis attachée à elle. A cette pauvre orpheline qui découvre que toute sa vie n'est que mensonge, qui découvre la vérité sur un père qui ne l'est pas tellement et sur une sexualité qui n'est pas entièrement la même que dans les livres. Lily a bien appris à gérer tout ça, elle s'est battue pour elle, sa famille et cette unité d'élite.

Cette unité, parlons-en. Elle tombe follement amoureuse du capitaine Ryland Miller mais ne veut pas l'avouer. Elle fera tout pour protéger ce capitaine et ses hommes, impuissants face à ce qui leur arrive sans son aide. C'est donc avec joie qu'ils acceptent son aide et apprennent à revivre en société. Pour ces hommes, à part Ryland, j'ai trouvé que l'on n'avait pas assez de détails à leur sujets, en tout cas, je n'ai pas réussis à me les représenter assez pour que je puisse distinguer l'un de l'autre. Cependant, Ryland, lui, on a sa description totale, de la tête aux pieds passant par son "membre rigide".

L'intrigue est bonne, bien fondée du début à la fin. Ça tient debout. En définitive, un bon livre à découvrir avec moins de scènes de sexe, ça serait surement parfait, cependant.

Ludivine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie