mercredi 30 mai 2018

Une jeune femme émerge de la forêt, à peine vivante. Son histoire est au-delà du raisonnable. Mais elle est vraie. Chaque détail sordide l'est. Quelques jours plus tard, un autre survivant est retrouvé; et une série semble se former. Des paires de victimes sont enlevées, emprisonnées et confrontées à un terrible choix : tuer ou être tué. Préféreriez-vous perdre votre vie plutôt que votre esprit ? L'inspecteur Helen Grace connaît la part sombre de la nature humaine, y compris la sienne.En dirigeant l'enquête, elle comprend que les survivants détiennent la clé de l'énigme. Et rien ne sera plus terrifiant que la vérité.


Auteur : M.J. Alridge
Edition : 10/18
Parution : 2011
Pages : 407
ISBN : 978-2-264-06369-4


AM STRAM GRAM

Après avoir tant entendu parler de cette oeuvre, j'ai décidé de me pencher un peu plus dessus. Haletant et terrifiant parfois, j'ai succombé à son charme.

L'intrigue est palpitante et nous tient en haleine. Elle est originale de par la façon dont procède le meurtrier qui enferme deux personnes ensembles dans un endroit isolé avec aucun autre moyen de s'échapper qu'un fusil chargé d'une seule balle : tuer ou être tué.

Helen, le personnage principal est complexe et dans certain passage même, inquiétante. Elle nous montre une face lisse mais nous découvrons derrière l'iceberg un besoin d'extérioriser de profondes blessures.

L'ambiance au fil des pages devient lugubre plus les morts s'entassent dans le dossier. Malgré ça, le lecteur continue sa lecture et découvre un meurtrier insoupçonné !

mercredi 23 mai 2018

Charlie devrait déjà être rentrée. Elle avait promis d'être là de bonne heure. Parce que c'est le jour du grand départ en vacances qu'elle et toute sa famille attendent depuis longtemps. Mais voilà, il est 11 heures, et Charlie n'est pas là. Pourtant, la camarade de lycée chez qui elle a passé la nuit prétend qu'elle est partie très tôt et, sur une petite île comme Sandling Island, les trajets sont généralement rapides. L'heure file. Nina est de plus en plus inquiète pour sa fille. Et elle est bien la seule. Car personne ne prend cette disparition au sérieux et personne ne la croit quand elle dit qu'il est arrivé quelque chose. Et elle le sait, elle le sent, Charlie est en danger. Isolée sur cette île anglaise battue par les vents, Nina vit le pire des cauchemars, celui que toutes les mères redoutent. Très vite elle comprend que son instinct maternel est son seul allié si elle veut sauver son enfant...


Auteur : Nicci French
Edition : France Loisirs
Parution : 2009
Pages : 272
ISBN : 978-2-298-01867-7




CHARLIE N'EST PAS RENTRÉE



Rare sont les livres écris à quatre mains dans ma bibliothèque, mais en voici tout de même un. Une découverte de ces auteurs qui ont combinés leurs noms et prénoms Nicci Gerrard et Sean French créant ainsi leur pseudonyme Nicci French.

Le lecteur ouvre les pages d'un monde oppressant, celui d'une mère Nina, qui ne retrouve pas sa fille. Elle est forte et indépendante et doit faire face aux mépris de la gendarmerie qui préfère croire à l'hypothèse d'une fugue plutôt qu'à une disparition inquiétante. Contrainte, elle se met donc à faire leur boulot et à rechercher le moindre petit indice lui permettant de retrouver sa fille.

La cadence est soutenue, le suspense est présent et l'intrigue palpitante tient en haleine le lecteur. L'oeuvre ne se déroule ici qu'en une journée, laissant quand même le temps au lecteur de s'acclimater à l'environnement de cette mère, à sa détresse et sa détermination. Toutefois, Nina à beau courir dans tous les sens pour manger toutes les miettes qu'elle peut trouver, le lecteur ne ressent pas ce besoin d'urgence, de vitesse que'il devrait ressentir. J'ai personnellement, simplement suivi le personnage, cherchant à deviner ce qui a bien pu se passer mais je ne me suis pas non plus attaché aux personnages. Une certaine distance était gardé avec eux.

Ce n'est donc pas une lecture folichonne, certainement pas le livre de l'année mais c'est toutefois suffisamment intéressant pour un petit moment lecture !

Ma dernière vidéo :

mercredi 16 mai 2018

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?


Auteur : Christelle Dabos
Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : 2017
Pages : 483
ISBN : 978-2-07-508189-4



LA MÉMOIRE DE BABEL



Et je continue à nouveau une saga avec le dernier tome parut de La Passe-Miroir, La Mémoire de Babel ! Et comme les précédents, je n'ai pas été déçue !

L'univers est toujours aussi enrichi et original, l'autrice a vraiment une imagination débordante et je pense sincèrement qu'elle ne cessera de nous étonner de sitôt. Tout un monde est créé et présenté au lecteur qui découvre une nouvelle arche, celle de Babel, en même temps qu'Ophélie se découvre une nouvelle vie sous une nouvelle identité : Eulalie.

Les personnages ont beaucoup évolués depuis le dernier tome. Ophélie a mûrit et semble plus courageuse. Son amour lui donnerait-il des ailes ? Thorn, quant à lui apparaît que plus tard dans ce récit et même quand le lecteur le retrouve, il est en retrait. Le couple a été séparé pendant plus de deux longues années. Le lecteur et Ophélie ne savent donc plus trop comment se comporter avec Thorn. Au début du moins.

La plume de l'autrice est encore une fois très appréciable, elle laisse le lecteur se plonger dans son univers, l'aidant par ci par là à se procurer ce dernier. Elle sait manier la plume afin de bien doser les descriptions des lieux et des personnages afin que le lecteur puisse s'immerger totalement dans le récit.

Ce que nous apprenons à la fin de ce tome est juste tout à fait dingue ! C'est fou comme c'était sous le nez du lecteur du début à la fin et que nous ne sommes pas capable de le deviner. Mais c'est mieux ainsi, la surprise qui nous atteint alors n'est que plus sincère.

Encore une fois, je trépigne d'impatience en attendant d'avoir le quatrième tome entre les mains. Et vous, êtes-vous tentés par cette oeuvre ? 

jeudi 10 mai 2018

Londres, de nos jours. Un adolescent est abattu lors d'une course-poursuite. Ce drame conduit Cynthia Bonsant, journaliste au Daily, à enquêter sur les agissements de Freemee, société américaine high-tech spécialisée dans la collecte et l'analyse de données, qui promet à ses dizaines de millions d'utilisateurs une vie meilleure grâce à ses applis. Dans un monde où réseaux sociaux, sites de e-commerce, caméras de sécurité et objets connectés sont les parfaits alliés de la surveillance globale, le chemin qui mène à la vérité va se révéler aussi ardu que dangereux.


Auteur : Marc Elsberg
Edition : Livre de Poche
Parution : 2017
Pages : 502
ISBN : 978-2-253-08665-9



ZERO



Avez-vous remarqué que je m'essaie de plus en plus au thriller dans mes lectures ces derniers temps ? Ce genre commence à bien me plaire et se trouve petit à petit une place sur mes étagères. De prime abord, je n'en lisais pas du tout, j'aimais la jeunesse et me cantonnais qu'à cela, puis on m'a offert l'opportunité d'en lire un, puis deux.. et finalement, je me retrouve à piocher dans les bibliothèques des uns et des autres afin d'en lire à nouveau. Le changement c'est maintenant.

Découvrez ici un thriller d'anticipation parfaitement agencé et équilibré, la réalité et la fiction se côtoient de très près. Une société 2.0 où le consommateur de base utilisera une Act App au quotidien pour l'aider à être plus heureux et atteindre ses objectifs dans laquelle il gagnera des points à chaque action que l'application lui aura conseillé de faire. Lunettes et montres sont connectées et les entreprises influencent le comportement de tout un chacun dans le plus grand des anonymats : celui qui est vu de tous.

Ce récit donne à réfléchir, le lecteur rencontre une certaine peur des nouvelles technologies qui endorment la plupart des gens, les rendant plus obéissant et manipulable notamment avec le personnage principal Cynthia. Face à elle Zero. Le lecteur ne sait pas qui il est ou qui ils sont, ni d'où provient cette organisation. Zero veut mettre en garde le monde contre ce qu'il se passe vraiment, les dirigeants de Zero veulent pouvoir contrôler leurs données et non plus être contrôlés par des multinationales comme Freemee dans ce récit (grande entreprise qui a créée les Act Apps). Zero c'est une remise en question de notre mode de vie actuel et à venir. La question que le lecteur finit par se poser est simple : la vie privée existe-t-elle encore dans un monde où tout est connecté, de la santé en passant par la vie amoureuse ainsi que les traque à l'homme suivis en direct par des millions de personne à l'aide des portables, lunettes ou montres connectées qui peuvent filmer instantanément.

Tout ceci donne beaucoup d'information à digérer et assimiler dés le départ, le monde informatique et technologique est omniprésent et évidemment le champ lexical y est associé ce qui, en toute logique ne peut pas plaire à tous les lecteurs. Certains vont en comprendre une part, malgré les explications, d'autres vont tout comprendre parce qu'ils sont suffisamment renseignés ou connectés dans leurs vies actuelles mais d'autres encore s'y perdront et ne comprendront rien parce qu'ils ne vivent pas encore dans ce monde là, n'utilisent pas d'ordinateurs ou d'internet, peut-être n'utilisent-ils pas leurs cartes bleus. Ceux-là vont être perdus et ne peuvent se permettre de lire ce livre à mon avis sans avoir un sentiment d'incompréhension.

L'intrigue en elle-même est surprenante, un peu effrayante au vu de tout ce que j'ai écris ci-dessus. Le scénario tient la route et est bien construit. Les personnages sont crédibles, attachants et bien ancrés dans le récit. Surtout Cynthia qui arrive à réfléchir de son propre chef sans l'aide des applications qui gèrent la vie d'une bonne partie des citoyens. La plume de l'auteur est idéale, le récit est orné de différents points de vue donnant aux lecteurs encore plus envie de découvrir le fin mot de l'histoire.

Pour finir,  je vous laisse avec cette citation qui est très présente dans ce livre : "Bienvenue dans la paranoïa !".

Follow Me @ludivine_cutie