lundi 18 janvier 2016

Chronique | Les couleurs de la peur

Auteur : Anne De Pasquale
Edition : Marabout
Parution : 2013
Pages : 560
ISBN : 978-2-501-08570-0


Quatrième de couverture :

Eleanor Wilder a huit ans lorsqu'elle est témoin de l'inexplicable décès de sa mère, hospitalisée après un accident de la route. Traumatisée, la petite fille devient muette et se réfugie dans la musique. Des années plus tard, alors qu'elle est devenue journaliste pour un magazine d'investigation, Eleanor se sent enfin prête à résoudre cette énigme. Que s'est-il passé cette nuit du 29 mars 1994 ? Qui est responsable du meurtre de sa mère ?
Parce qu'il s'agit bien d'un meurtre, Eleanor en est intimement persuadée. La jeune femme s'adjoint les services de Deven Montague, un mystérieux détective privé aux pratiques musclées, pour l'aider à retrouver le témoin de l'accident de la route, puis les médecins en charge des soins apportés à sa mère. Au cours de son enquête, Eleanor sera amenée à suspecter chacun des membres de sa famille et se rendra alors compte que l'assassin n'est pas si loin d'elle.


Avis personnel :

J'ai terminé ma toute première lecture d'Anne De Pasquale, Les couleurs de la peur. Un thriller au nom assez peu encourageant je trouve ! Puisque je vous l'avoue, le titre me faisait un peu peur (oui, je sais, il me faut pas grand chose!). Cependant, je m'attendais à quelque chose de stressant et fort psychologiquement et finalement, non, pas du tout. Ça doit être dû à mon manque d'expérience dans cette catégorie de livre j'imagine.

J'ai découvert à travers ce livre une intrigue bien travaillée avec des personnages très cachottiers. L'auteur aura réussi jusqu'au bout à me faire soupçonner absolument tout le monde d'être coupable du meurtre d'Aby Wilder. Chaque personnage a été vu au peigne fin par Eleanor Wilder qui mène son enquête seize ans plus tard. Malheureusement, c'est la seule personne que je n'ai pas véritablement soupçonné qui est le coupable... Autant dire que le dénouement m'a un peu prise de court pour le coup ! L'auteur réussi donc à nous mener là où la réponse n'est pas et elle réussi à nous faire raisonner de façon à trouver auprès d'Eleanor le meurtrier. J'ai beaucoup aimé ce côté-ci de l'histoire qui est rare dans mes lectures habituelles.

Concernant les personnages, je les ai trouvé très bien construis. Je me suis beaucoup attachée au personnage principal qui est Eleanor, la fille devenue muette après le tragique accident de sa mère. Elle persévère dans son enquête et arrive à ses fins, elle est d'un professionnalisme incroyable dans son métier de journalisme jusqu'au bout, en plus d'être intelligente. J'ai aussi beaucoup aimé son petit-ami soupçonné par la même occasion d'être le meurtrier. Ils vivent ensemble une relation passionnée et fusionnelle, incontrôlable à tel point que la belle doit prendre du recul avec lui afin de penser objectivement sur son cas dans la mort de sa mère.

En bref, c'est pour moi une bonne lecture pleine de péripéties et de rebondissements. A découvrir absolument et ça me donne envie de lire plus de livres de ce genre !

Ludivine

1 commentaire:

  1. Un thriller que je ne connaissais pas du tout mais que tu me donnes super envie de lire :D

    RépondreSupprimer

Follow Me @ludivine_cutie