mercredi 30 mars 2016

Chronique | Les Vampires de Chicago T.1

Auteur : Chloe Neill
Edition : Milady
Parution : 2011
Pages : 461
ISBN : 978-2-8112-0539-3

Quatrième de couverture :

Ils m'ont tuée. Ils m'ont soignée. Ils m'ont changée.

LES VAMPIRES DE CHICAGO ont décidé de révéler leur existence et ont fait de moi l'une des leurs. Certes, ma vie d'étudiante n'était pas très excitante, mais elle me convenait.
Maintenant, je dois apprendre à maîtriser mes pouvoirs naissantes sans pour autant jurer fidélité à Ethan Sullivan, le Maître de mon clan. D'accord, il m'a sauvé la vie, mais c'est quand même à cause de lui si je suis allergique au soleil ! S'il croit que je vais fondre sous prétexte qu'il a des siècles d'expérience en matière de séduction...
J'ai plus urgent, un tuer a une dent contre moi.

Ça va saigner !

Avis personnel :

Cela fait déjà la quatrième fois que je relis le premier tome de cette saga. Mais je l'aime tellement je dois dire. Vous savez, je suis le genre de personne qui lorsqu'elle trouve la perle rare qui la fait vibrer, et bien elle l'utilise jusqu'à ne peut plus. Musiques, films, livres... Tous les ans vers les périodes un peu plus chaude, je me refais cette saga depuis quatre ou cinq maintenant.

Cette saga c'est l'histoire de Merit l'humaine banal très peu penché sur les vampires qui aime ses études et surtout sa petite vie d'humaine ! Elle est la fille d'un homme riche et puissant et doit souvent remettre les pendules à l'heure aux personnes qui veulent l'utiliser pour mieux s'approprier les faveurs ou le soutien de ce dernier. En effet, elle n'est pas la fille parfaite dont rêve Joshua Merit (elle ne pond pas des gosses à la chaîne et ne reprendra pas l'entreprise familiale). Merit se retrouve malgré en vampire après une agression, elle se voit alors affectée à la maison Cadogan qui est l'une des plus puissantes. Elle va devoir se faire à sa situation et surtout supporter les durs règles qu'ont les vampires. Le plus difficile pour elle est de prêter allégeance au Maître sa maison, Ethan Sullivan, le beau gosse vampire de quatre cents ans !

J'aime cette saga pour plusieurs choses. D'une, Chloe Neill nous donnent des personnages haut en couleurs. Merit la fille banal qui devient une fille "vampire ninja". Ethan, le Maître de Maison, sûr de lui mais qui a des sentiments qu'il ne veut admettre envers elle. Sa meilleur amie Mallory, qui apprend son côté surnaturel sur le tard et qui va devoir apprendre sur elle. Le petit-ami de ce dernier fait de muscles et de magie. Très copain avec Ethan, il est tout comme lui, très autoritaire et ne souffre d'aucune objection. Jeff, l'ami métamorphe qui comme un mec de vingt ans veut se faire tout ce qui a des seins mais est malgré l'ami gentil et utile. Ensuite, nous avons le père Merit, accès sur sa fortune et l'honneur de sa famille. Et enfin, le grand-père Merit qui aime sa petite-fille comme un père et qui n'ait pas tout à fais étranger au surnaturel non plus. Bref, encore beaucoup d'autres personnages sont à découvrir et ils ont tous le petit truc qui rend notre lecture agréable.

De deux, l'univers fantastique est très présent entre vampires, nymphes, métamorphes et j'en passe, et l'auteur a su leur donner à chacun une identité propre. Une histoire, une mémoire. Ainsi, les vampires ont chacun des Maisons avec des règles très strictes comme ne pas s'abreuver de sang sur un humain ou devoir prêter serment de protéger son Maître ou sa Maison jusqu'à la mort (donc une éternité). Les métamorphes eux ne sont pas connus des humains et vivent en meutes, ils sont plutôt du genre dévergondés et heureux, ils ont le sens de la famille et surtout ne se mêle pas des affaires de vampires, ce qui leur a valu une certaine animosité de la part de ces derniers. Enfin, les nymphes sont de petites créatures (enfin, un mètre soixante-cinq, alors que j'en fais un mètre soixante, je suis donc une naine pour l'auteur ?) qui s'occupent de la Chicago River et qui se donnent à cœur lorsqu'il s'agit de pleurer pour tout ou rien. 

De trois, l'auteur nous a insufflé un tout léger et pleins d'humour tout au long de ce livre. Nous avons eu droit à des réparties cinglantes de la part de tout un chacun. Merit ne s'est pas privé de rembarrer son Maître Ethan lorsque ce dernier à entrepris de manger un hot-dog avec une fourchette, "c'est plus distingué" qu'il lui dit ! Et Catcher qui sort en toute tranquillité à table que "demander en quoi se transforme un métamorphe, c'est comme demander la taille de la queue d'un humain" notre pauvre Merit à bien failli mourir étouffé ! Bon, vous l'aurez compris parfois l'auteur parle crûment mais assez rarement je dois dire. Le livre ne perd pas de son charme pour autant.

De quatre, nous avons les nerfs à fleur de peau parce que l'auteur nous laisse languir encore et encore. Elle nous offre des questions, sans proposer de réponses. Jusqu'à la fin, elle nous a bien introduis son univers, ses personnages, sa plume mais elle a aussi tenu à soulever des questions qui ne paraîtront que par la suite... Ah elle sait s'y prendre Chloe Neill pour nous laisser le suspense.

Bref, je n'ai surement pas encore dis tout ce que j'avais à dire mais il se fait tard au moment où j'écris cette chronique et je fatigue et je pense que de toute façon, j'ai bien assez écrit pour ce tome. Je vous le conseil donc avec grand enthousiasme encore, si vous aimez ce genre évidemment. Si vous n'êtes pas du tout adept du bit-lit passez votre chemin mais sachez que vous ratez quelque chose !

3 commentaires:

  1. C'est un bon 1er tome mais je trouve que la série s'essouffle... J'en suis au tome 11 (quelle couverture horrible en plus !) et je ne ressens plus l'engouement que j'avais pour les 1ers tomes, qui étaient géniaux. Il n'y a plus guère d'évolution dans le couple Merit-Ethan, les enquêtes ne sont pas des plus intéressantes... C'est dommagr. :/

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé le tome 1, comme les autres tomes. Certains sont top, notamment les derniers, et d'autres beaucoup moins ! Notamment du 4 au 7, si mes souvenirs sont bons. J'aime beaucoup les personnages, et l'univers de l'auteure en général qui est très bien poussé. J'attends avec impatience la sortie du prochain tome en français en espérant que la série reprenne de l'élan. :)
    Contente que ce tome t'ait plu !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !
    J'ai vu que tu étais passée sur mon blog il y a quelque temps. Je viens pour te remercier et pour découvrir ton blog à mon tour :-)

    Je n'ai lu que la série Dark Elite de Chloe Neill pour le moment et j'avoue ne pas avoir vraiment aimé mais peut-être que cette série me plairait plus, j'en entends que du positif !

    RépondreSupprimer

Follow Me @ludivine_cutie