dimanche 6 novembre 2016

Chronique | Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Ramson Riggs
Edition : Bayard
Parution : 2012
Pages : 432
ISBN : 978-2-7470-3791-4

Quatrième de couverture :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censés les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse...

Avis personnel :

Après beaucoup d'hésitations, je me suis décidée à lire le premier tome de la saga Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ranson Riggs. En effet, j'avais vraiment peur de lire quelque chose qui m'empêche de dormir. Si vous aussi, vous avez cette appréhension alors, je vous arrête de suite ! Vous n'aurez pas peur en lisant ce livre, au contraire vous entrerez dans un monde merveilleux peuplé de dangers comme partout ailleurs.

Tout d'abord, attendez-vous à une intrigue plutôt sympa qui commence avec une relation fusionnelle entre un papy "grandpa" et son petit-fils. Ce qui tout de suite, touche le lecteur et attendri énormément.
La lecture de ce livre est fluide et rapide ponctuée d'anciennes images parfois pas très plaisantes à regarder si - comme moi - un rien ne vous fait peur ! Mais ça ajoute un côté original à cette oeuvre et renforce un peu la réalité de l'histoire. Vous allez prendre plaisir à observer ces photographies tout en lisant le récit que vous offre Ransom Riggs.

Comme je vous le disais un peu plus haut, vous entrez dans un monde merveilleux d'après moi qui m'a beaucoup rappelé ma lecture de l'an passé Le livre de Perle de Timothée de Fombelle, avec d'un côté la réalité et d'un autre côté un monde parallèle. Le fantastique de ce livre est bien interprété et embellit vraiment cette oeuvre. J'ai été agréablement surprise de ce côté ci.

Les personnages ne sont pas en reste. Jacob, poussé par son psychiatre, va chercher à connaître le passé de son grand-père et à découvrir le vrai du faux parmi tout ce qu'il a pu lui conter durant son enfance. Vous allez découvrir un petit garçon assez débrouillard et courageux. Pour ce qui est des enfants particuliers et de la directrice, j'ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir et à sonder leur univers.

Beaucoup de positif donc dans cette lecture, et d'ailleurs le seul point négatif que vous pourrez rencontrer est un atout dans cette lecture ! Effectivement, la couverture et les photographies assez repoussantes pour quelqu'un qui reste à bonne distance des "enfants qui flottent dans le vide", sont en fait, ce qui va révéler dans ce livre une ambiance lourde et peut-être même pesante mais qui rendra votre lecture d'autant plus appréciable. N'hésitez plus et survoler cet univers rien qu'une fois pour vous faire votre propre opinion !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie