lundi 25 septembre 2017

Chronique | After T.1

Auteur : Anna Todd
Edition : Hugo et Compagnie
Parution : 2015
Pages : 594
ISBN : 978-2-755-61733-7


Quatrième de couverture :

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit-ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...
Mais ça, c'était avant qu'il ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un "p... d'accent anglais!". Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui,
elle perd tout contrôle.

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...
Initiation, sexe, jalouse, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Avis personnel :


Je suis un peu confuse après cette lecture. Ai-je aimé ? Ai-je détesté ? Tout ce que je sais c'est qu'elle ne m'a pas laissé indifférente..

Concernant l'intrigue en général, il n'y a rien de bien original, c'est un scénario vu et revu. Hardin fait office de beau gosse rebelle, hyper craquant et inaccessible. Tessa, c'est la petite fille rangée qui est toujours vierge. Il y a d'ailleurs beaucoup de "Je t'aime, Moi non plus" et c'est assez agaçant à certains moments. Il y a également beaucoup de similitude avec la saga 50 shades (il cauchemarde la nuit et les seuls fois où il dort bien c'est quand elle est là, elle est maniaque du contrôle...).

Hardin est un jeune homme très tourmenté qui se cache derrière le sarcasme et la méchanceté. Un jour il va aimer Tessa, le lendemain va lui dire le contraire. Il est extrêmement déconcertant, voire incompréhensible parfois. Les mots grossiers et crû qu'il utilise régulièrement font partie majeur de son langage, chose que j'ai encore beaucoup de mal à assimiler. Toutefois...

Durant cette lecture, Anna offre une plume simple qui vise une lecture rapide abandonnant le lecteur à une totale addiction. Les chapitres défilent sans qu'on ne puisse y faire quoi que ce soit. J'ai pu m'imprégner de Tessa, j'ai ris avec elle, j'étais triste en même temps qu'elle et tant d'émotions m'ont suivis pendant ma lecture que je crois avoir été emporté par l'auteur, happé serait peut-être même un terme plus juste.

Une lecture addictive oui, basique dans son ensemble certes mais jamais ennuyante ! Quand arrive la fin, le lecteur est à bout de souffle, il sait qu'Hardin a quelque chose à cacher, il le sait mais il ne peut vraiment pas s'attendre à ce qu'il va découvrir. J'ai été dérouté, je suis restée hébété, sans voix, dans une incompréhension totale. Certains morceaux du puzzle se sont mis en place mais beaucoup de questionnement viennent à l'esprit du lecteur.

En d'autres termes, j'ai été estomaquée par cette lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie