jeudi 8 octobre 2015

Chronique l Fifty Shades III


Auteur : EL James
Edition : Le Livre de Poche
Parution : 2014
Pages : 713
ISBN : 978-2-253-17652-7

Quatrième de couverture :


Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé.
Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité...

Avis personnel :

J'ai enfin pu me plonger dans le troisième tome de la trilogie Fifty Shades après une petite pause car je ne l'avais malheureusement pas sous la main. Et entre le second et le troisième tome, impossible pour moi de lire quoi que se soit, j'étais trop ancré dans cette histoire d'autant plus que le second tome se termine sur un épisode qui ne nous donne que des questions et non des réponses ! Alors ni une ni deux dés que j'ai pu, je me suis jetée dessus.

Contrairement à ce qu'on s'attend, le tome commence sur la noce du couple. Ma première pensée a été une déception vis à vis du mariage parce que c'est vraiment le moment fard que j'attendais personnellement. C'est donc avec une grande joie que j'ai constaté les flash back sur le mariage et quelques autres passages qu'on a pu louper.

Ce tome est plus penché sur le souple en lui-même. Ils apprennent à vivre tous les deux. Et pour le coup, nous avons droit à beaucoup de disputes assez violentes. Christian ira même jusqu'à punir Ana lors de leurs ébats par pure habitude, comme autre dispute nous avons l'annonce du bébé. Un moment où Christian devient fou, se soûle et retrouve Mrs. Robinson. Heureusement, Ana lui fait payer en dormant dans la salle de jeux.

Dans ce tome, on découvre un Christian adolescent. Il réagit comme tel et apprend difficilement à réagir autrement qu'à ses habitudes de dominant. Il apprend beaucoup sur lui-même et sur la façon dont elle régit à ses propos. Cependant, Ana lui tient tête et ne perd pas pieds.Ana est définitivement une femme indépendante et qui s'affirme. Elle sait ce qu'elle veut et ce dont elle a besoin.

Concernant l'intrigue en général, elle est plus tournée vers l'action dans ce tome que ce soit pour nos personnages eux-mêmes qui bougent beaucoup, et je parle de là qu'il y a la lune de miel, le weekend entre amis etc. et l'action qui se fait avec la chasse à l'homme notamment de Jack Hyde (course poursuite gérée par Ana, appartement retourné, enlèvement...).

Au final, je finis là une très bonne série qui ne me laisse pas indifférente. C'est avec un pincement au cœur que je quitte ce tome et me tourne vers une prochaine lecture.


Ludivine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie