mercredi 23 décembre 2015

Chronique | Contes des Royaumes


Auteur : Sarah Pinborough
Edition : Milady
Parution : 2014
Pages : 255
ISBN : 978-2-8112-1169-1

Quatrième de couverture :

Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bel enchanté, la pantoufle de verre et l'éternel amour né au premier regard...

... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans véritable histoire de Cendrillon, telle qu'elle n'a jamais été révélée...


Avis personnel :

C'est après une petite déception pour le premier tome que je me décide de me plonger dans sa suite pour pouvoir vider ma PAL et aussi parce que ma curiosité me pousse à le lire et à vraiment savoir si je suis vouée à rester sur un petit échec.

Je me plonge donc dans l'histoire avec un certain enthousiasme. Je viens à peine de terminer ma lecture que je ressens le besoin de partager avec vous mon ressenti, une première pour moi qui est toujours tellement de mal à trouver mes mots et comment vous exprimer le plus clairement possible mes sentiments envers un livre.

Je tiens à commencer mon récit par l'objet livre en lui-même. Vous n'êtes pas sans avoir remarqué à quel point les couvertures de la trilogie sont sublimes, celle du second tome l'est particulièrement je trouve. C'est drôle parce que je l'ai lu dans le cadre du challenge French Read A Thon organisé sur Booktube et je l'avais désigné pour la catégorie Réécriture de Contes. Aujourd'hui, je me rends compte que j'aurai aussi pu le mettre dans la catégorie d'un livre qui se passe en hiver ! Bref, revenons à nos moutons, je parlais donc de cette couverture qui me fait vraiment penser à l'hiver tout comme l'histoire aussi finalement. J'ai bien choisis mon moment de lecture je pense, la couverture est glaciale tout comme l'hiver. La couverture est cartonnée ce que j'apprécie beaucoup personnellement et qui malheureusement n'est pas très fréquent dans les éditions françaises. De plus, je tiens à souligner que les petites illustrations à l'intérieur du livre sont sublimes. J'aime beaucoup les styles d'écriture et la mise en page que nous présente la maison d'édition. Le livre en tant qu'objet est donc un réel plaisir à regarder.

Je vais maintenant vous parler de mon impression sur l'intrigue en générale que j'ai trouvé vraiment bonne du début à la fin. Nous avons en effet, beaucoup de péripéties autour de Cendrillon, de ses belles-sœurs et de sa belle-mère ainsi que de ses soirées aux bals auxquelles elle ne peut assister. Nous voyons une Cendrillon assez proche du conte d'origine mais nous finissons bien vite par nous détromper. Notre Cendrillon fait des choses sans vraiment penser à mal mais se retrouve finalement avec le malheur d'une bonne partie de sa famille sur le dos. L'auteur a réussi à nous tromper sur son compte et ça c'est bon ! Sarah Pinborough nous dévoile au fur et à mesure du livre une étonnante surprise ! J'étais vraiment très heureuse de retrouver certains personnages du tome précédent et de savoir donc ce qu'il était advenu d'eux. En outre, nous avons droit à un happy end, le contraire du tome un, ce qui lui avait valu de ne pas vraiment être porté dans mon cœur.

Nous avons dans ce tome une famille du petit peuple, avec une mère, ancienne épouse d'un comte et un père qui travail sur un livre n'ayant plus son poste dans un journal. La grande sœur Ivy se voit mariée à un comte qui se fiche de pavaner dans la Cour et l'autre sœur Rose n'aspire pas au grand amour mais simplement à gouverner. Cendrillon elle, se voit refuser l'invitation à tous les bals auxquels ses sœurs vont et reste alors dans ses rêves, prostrée chez elle.  Elle n'est pas fille d'un comte ce qui lui ferme des portes, elle va donc grâce à sa marraine fée être invitée au bal où le prince convie toutes ses prétendantes. Au bout de deux soirées, il choisira sa promise. Cendrillon s'en fut donc et le prince tome sous son charme.. Parmi tous ces personnages, j'ai un petit faible pour Cendrillon, Bouton et son chasseur. Bouton est un voleur, il vole aux riches pour donner aux pauvres (ça vous parle, non?), le chasseur est simplement celui qui va aider Cendrillon dans sa quête mystérieuse au château. Quête donnée au préalable par la marraine fée. Je les aime bien parce que ce sont surement les seuls personnages à être vraiment honnêtes dans ce tome, avec Rose aussi bien sur ! Elle est vraiment une grande sœur aimante et protectrice, prête à tout pour ne pas décevoir sa mère.

C'est un petit livre alors je vais m'arrêter là pour ne pas prendre le risque de trop vous en dévoiler sur ce livre génial je trouve! Sarah Pinborough a une bonne plume même si malheureusement dans le livre, plusieurs mots manquait à l'appel (merci à l'édition!). Ça ne m'a cependant pas empêché de le lire d'une traite et d'en réchapper avec une certaine nostalgie des personnages une fois la dernière page tournée...

Ludivine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie